· 

Affronter sereinement la rentrée

Et voilà ! Les vacances sont finies ! J'espère que vous en avez bien profité !

 

Et maintenant, retour au boulot !

 

 

Même si le suivi administratif a été assuré pendant cette période estivale (lire l'article), il se peut que certaines tâches aient pris du retard.

Suivi commercial

Beaucoup de vos prospects ou de vos clients ont probablement été en vacances et vous n'avez dès lors pas pu reprendre contact avec eux pour faire un suivi. C'est un bon moment pour les relancer. Attention quand même de ne pas trop abuser de leur temps car eux-même sont confrontés au rush de la rentrée et risquent d'être débordé également.

Reprise des dossiers laissés en suspend

Dans le cas des profession libérales (juridiques principalement), les vacances ont été l'occasion de ressortir les dossiers laissés en suspend au cours de l'année faute de temps pour s'en charger. Mais d'autres dossiers ont peut-être été laissés de côté pendant ce temps-là. C'est le moment de remettre tout cela à jour afin que tout soit bien en ordre pour reprendre dans les meilleures conditions.

 

Traitement du courrier urgent

Outre le fait qu'il peut y avoir du courrier qui soit resté en suspend pendant la période estivale (bien que si le suivi a bien été assuré, ça ne devrait pas arriver), le fait que les activités reprennent un peu partout signifie que vous pourriez être confronté à un rush de courrier arrivant de vos clients, fournisseurs ou autres qui ont eux-mêmes laissé tout cela en suspend pendant cette période.

Suivi des paiements de vos clients

Bien que vous ayez envoyé des rappels de paiements, vos clients n'ont peut-être pas eu l'occasion de vérifier. C'est le moment de revérifier si toutes vos factures de ventes ont bien été honorées. Et le cas échéant, de relacer encore une fois celles qui ne le seraient pas encore.

Bref, il y a du pain sur la planche ! Mais avec un peu d'organisation, voire un peu d'aide extérieure, rien de tout cela n'est insurmontable !


Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à commenter et à partager !

Écrire commentaire

Commentaires: 0